The last day …

Elle s’arrêta au bord du lit

Le dos voûté et le coeur las

N’espérant plus une embellie

Regard figé sur cet homme là

 

Il avait partagé sa vie

Un court instant et puis voilà

L’heure était maintenant au repli

Un petit tour et puis sans va

 

 

Elle se leva,  l’esprit lucide

Les sentiments au bord des yeux

Pour sûr, il laisserait un vide

Mais après tout, c’est peut être mieux

 

La tête ailleurs, désemparée

Le coeur au bord de l’implosion

Elle voyait en accéléré

Le sens unique des émotions

 

Les mots qu’elle dit ne furent alors

Que pour soulager sa souffrance

Ils étaient rudes sur les bords

Comme un point final en partance

 

Car un départ, c’est comme la mort

C’est un fil rouge vers l’infini

C’est un bateau qui quitte le port

Un point au loin qui rétrécit .

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *