Intimité …

Elle s’exhibait sur ses aiguilles

Sa jupe plissée volait, tournant

Il la zieutait les yeux en vrille

Espérant voir ses fesses, gourmand

 

Une brise de liberté souffla

étonnamment, juste un moment

Quand la belle enfin se pencha

Ramassa son mouchoir doucement

 

Ses fesses étaient nues en dessous

Tableau exquis qui l’œil enchante

Pour sûr on n’en voyait qu’un bout

Mais l’entrevue était tentante

 

Puis elle se retourna rebelle

Ses yeux sublimes à l’extrême

Toisèrent les siens qu’ils ensorcellent

Telle une « invite » au verbe « aime »

 

Elle s’approcha, se dandinant

Le décolleté ouvert et large

Telle une guerrière, seins en avant

Il devint cramoisi et barge

 

Elle prit sa main et le guida

Entre ses cuisses, sur le devant

Et prestement sa main tâta

Son entrejambe, son sexe bandant

 

Enfin leurs bouches s’unirent, sauvages

Leurs langues se mêlèrent profond

Flirt indécent, comme une rage

Leurs mains menèrent l’excitation

 

Et quand elle fut presque à l’extase

Elle libéra de son carcan

Le sexe dur alors en phase

Qui la pénétra vivement

 

La jouissance, belle ingénue

Ne se fit pas vraiment attendre

Pas même le temps d’une mise à nu

Juste l’instant, l’envie de prendre

 

Du plaisir …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *